Athènes a discuté à Moscou du gazoduc vers l'Europe

dimanche 31 mai 2015 15h24
 

ATHÈNES, 31 mai (Reuters) - Le ministre grec de l'Energie a annoncé samedi avoir eu des discussions à Moscou pour la construction d'un gazoduc qui acheminera du gaz russe vers l'Europe via la Grèce.

Panagiotis Lafazanis s'est rendu à Moscou vendredi pour discuter avec son homologue russe Alexander Novak, le vice-ministre des Finances Sergueï Stortchak et le patron du géant russe Gazprom Alexeï Miller.

La Grèce, à court de liquidités, cherche à se rapprocher de la Russie depuis l'arrivée au pouvoir en janvier de la formation de gauche anti-austérité d'Alexis Tsipras. Athènes dit que Moscou envisage de payer à l'avance pour le gazoduc "Turkish Stream" après avoir abandonné le projet "South Stream" l'an dernier.

Panagiotis Lafazanis et Sergueï Stortchak ont discuté du financement du gazoduc qui sera construit par un consortium de sociétés russes et européennes, dont une entreprise publique grecque, a annoncé le ministre de l'Energie grec dans un communiqué, tout en ajoutant que les banques russes ont exprimé leur intérêt à financer le projet.

Après avoir abandonné le projet de 40 milliards de dollars (36,39 milliards d'euros) "South Stream", la Russie a l'intention de construire le "Turkish Stream" vers la Turquie, puis la Grèce, via la mer Noire, dans le cadre de son projet visant à arrêter d'exporter son gaz via l'Ukraine d'ici 2019.

La Grèce et ses créanciers internationaux sont engagés depuis des mois dans des négociations visant à permettre à Athènes d'obtenir une nouvelle aide financière en échange de réformes structurelles de son économie. Le pays, confronté à d'importantes échéances de remboursement de sa dette en juin, risque le défaut de paiement s'il n'obtient rapidement une aide. (Angeliki Koutantou, Juliette Rouillon pour le service français)