France-Valls entame des consultations sur l'embauche dans les PME

dimanche 31 mai 2015 14h48
 

* Le Premier ministre reçoit patronat et syndicats

* Une douzaine d'entretiens prévus lundi et mardi

* La CFDT dit "niet" à toute modification du contrat de travail

PARIS, 31 mai (Reuters) - Le Premier ministre Manuel Valls se lance lundi dans un marathon de consultations avec les partenaires sociaux sur un ensemble de mesures visant à doper les embauches dans les petites et moyennes entreprises (PME), sur fond de taux de chômage record.

Au total, une douzaine d'entretiens sont prévus lundi et mardi avec les représentants du patronat et des organisations syndicales. Le chef du gouvernement pourrait dévoiler dès mardi les premières pistes du plan qui sera présenté le 9 juin à l'issue d'un conseil des ministres restreint à l'Elysée.

Concurrence déloyale des travailleurs détachés, relations entre les sous-traitants et les donneurs d'ordre, délais de paiement : de nombreuses pistes sont à l'étude, souligne-t-on à Matignon où l'on reste prudent concernant un nouveau contrat de travail plus souple réclamé par le patronat.

"Ce n'est pas un sommet sur le contrat de travail", dit-on dans l'entourage de Manuel Valls où l'on prévient également qu'il n'y a pas "de cagnotte magique" pour un nouvel effort financier en terme d'allègement de charges sociales ou de mesures fiscales.

"Beaucoup a été fait déjà en matière d'allègement du coût du travail, de simplification et de soutien à l'activité, mais il faut aller plus loin et rechercher de nouveaux leviers pour agir", explique-t-on.

Certaines mesures retenues par le gouvernement seront intégrées par voie d'amendements à la loi Macron qui sera examinée à la mi-juin à l'Assemblée en deuxième lecture.   Suite...