La Grèce ouverte à un compromis pour trouver vite un accord-ministre

samedi 30 mai 2015 11h24
 

ATHENES, 30 mai (Reuters) - Le gouvernement grec a bon espoir de trouver un accord avec ses créanciers internationaux sous peu et se dit prêt à différer pour cela la mise en oeuvre de certains pans de son programme anti-austérité, a déclaré samedi le ministre grec de l'Intérieur, Nikos Voutsis.

La Grèce et ses créanciers de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) sont engagés depuis des mois dans des négociations pour trouver un compromis permettant à Athènes d'obtenir le versement de plusieurs milliards d'euros d'aide en échange de réformes structurelles. La Grèce risque de se retrouver en situation de défaut de paiement dans les semaines qui viennent sans l'apport financier d'un plan d'aide qui prend fin le 30 juin.

"Nous pensons que nous pouvons et que nous aurons un accord dans la semaine", a dit samedi à la chaîne de télévision Skai Nikos Voutsis, qui ne participe pas personnellement aux négociations.

"Certains pans de notre programme (anti-austérité) pourraient être retardés de six mois voire d'un an, afin que l'on trouve un équilibre", a-t-il ajouté, sans préciser de quels pans il parle. Ses propos traduisent cependant une volonté plus grande du gouvernement de trouver un compromis avec les créanciers. (Angeliki Koutantou; Eric Faye pour le service français)