Le MES, pénalisé par les taux négatifs, veut changer ses règles

vendredi 29 mai 2015 12h11
 

par Matthias Sobolewski

BERLIN, 29 mai (Reuters) - Le Mécanisme européen de stabilité (MES), le fonds de sauvetage de la zone euro, souhaite une révision de ses règles d'investissement afin de pouvoir acheter des actifs plus risqués pour limiter l'impact des rendements négatifs sur son portefeuille, montrent des documents du MES et du ministère allemand des Finances que Reuters a pu consulter.

Fin mars, plus de la moitié des 80 milliards d'euros de capitaux du MES étaient investis dans des actifs affichant des rendements négatifs, précise un document interne à l'institution.

Pour éviter des pertes, le MES veut donc modifier ses règles en matière d'investissement afin de pouvoir acheter des actifs plus risqués générant des rendements plus élevés.

Le MES a été créé en 2012 afin de pouvoir, en cas de besoin, venir en aide aux Etats de la zone euro en difficulté. Son capital provient des Etats membres.

Le ministère allemand des Finances a écrit à la commission du Budget du Bundestag pour lui demander d'approuver la modification des règles du MES, selon un document ministériel que s'est procuré Reuters.

La modification des statuts du MES nécessite un accord parlementaire dans certains pays.

Dans la lettre, le ministre délégué aux Finances Steffen Kampeter écrit que la modification des règles est justifiée par le contexte actuel de taux d'intérêt très faible qui, selon lui, "pourrait conduire à des pertes sur le capital versé".

Le MES estime que les rendements négatifs amputeront ses plus-values de 31 millions d'euros cette année et de 24 millions d'euros supplémentaires s'il conserve les titres concernés jusqu'à leur échéance.   Suite...