LEAD 1-France-Valls propose une aide à l'investissement des communes

jeudi 28 mai 2015 18h52
 

* Pas d'étalement des baisses de dotation de l'Etat

* Un fonds d'aide à l'investissement d'un milliard d'euros

* L'AMF prédit un durcissement du dialogue avec le gouvernement (actualisé avec contexte, déclarations de Baroin)

PARIS, 28 mai (Reuters) - Manuel Valls a proposé jeudi la création d'un fonds de soutien à l'investissement des communes doté d'un milliard d'euros pour éviter un effondrement de leurs engagements du fait de la baisse des dotations de l'Etat.

Le Premier ministre, qui recevait une délégation de l'Association des maires de France (AMF), a en revanche refusé une nouvelle fois d'accéder à leur principale revendication, l'étalement dans le temps de cette baisse des concours de l'Etat programmée sur la période 2014-2017.

"Cet effort qui est demandé aux collectivités locales s'inscrit dans le cadre de la baisse des dépenses publiques de 50 milliards, nécessaire à notre redressement économique. Toutes les administrations publiques doivent y prendre leur part", a-t-il dit, selon un communiqué de l'hôtel Matignon.

Sur l'effort global de 21 milliards d'euros prévu en 2015 sur les finances publiques, la contribution des collectivités locales a été fixée à 3,7 milliards d'euros, dont deux milliards pour le seul bloc communal (communes et intercommunalités), sous forme de baisse des dotations.

Amorcée l'an passé, cette baisse doit atteindre en cumulé 15,7 milliards d'euros sur la durée du quinquennat, un manque à gagner conséquent alors que les collectivités contribuent pour 70% à l'investissement public, l'essentiel (60%) provenant des communes.

Pour remédier à cette situation, Manuel Valls a proposé la mise en place d'un fonds spécifique de soutien "pour créer un levier d'investissement au bénéfice des communes ou des intercommunalités".   Suite...