May 28, 2015 / 9:00 AM / in 2 years

LEAD 1-Soitec reste dans le rouge en 2014-2015 et dégringole en Bourse

3 MINUTES DE LECTURE

* Perte opérationnelle courante 126 mlns, perte nette 259 mlns

* Prudent sur l'issue financière de la cession du Solaire

* Le titre perd plus de 5%

PARIS, 28 mai (Reuters) - Soitec a accusé une nouvelle perte lors de son exercice clos fin mars et a fait savoir que le résultat final de la cession de ses activités dans les systèmes solaires demeurait incertain en termes de perspectives de cash et de profit.

En Bourse, après ces annonces, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs à performance extrême, qui se recentre sur l'électronique, son coeur de métier, signe jeudi matin la plus forte baisse de l'indice SBF 120 avec un recul de 5,8% à 0,81 euro à 10h35.

Soitec a réduit en 2014-2015 sa perte opérationnelle courante, ressortie à 125,9 millions d'euros contre 137,3 millions un an plus tôt.

L'exercice a été marqué par un quasi-doublement de la charge opérationnelle nette non courante (151,5 millions contre 82,4 millions comptabilisés en 2013-2014), elle-même largement imputable aux charges de restructuration de la division Énergie solaire (138,9 millions d'euros liés aux dépréciations d'actifs et provisions pour contrats en cours, licenciements et démantèlement de centrales).

La perte nette, part du groupe, s'en trouve portée à 259,2 millions d'euros contre -236,7 millions en 2013-2014.

Le groupe a annoncé la semaine dernière la signature d'un accord avec l'américain ConcenSolar en vue de la cession de son activité de systèmes solaires, sans dévoiler les modalités financières de cette opération qui devrait être finalisée au troisième trimestre 2015.

Dans son communiqué de résultats, Soitec précise jeudi qu'il conservera en vue d'une cession future certains actifs, dont sa participation dans certaines centrales solaires, et qu'il continuera à développer et commercialiser sa cellule solaire SmartCell de haute performance.

Le groupe anticipe une plus-value comptable à l'issue de la transaction avec ConcenSolar mais indique que "le résultat final de la cession de l'ensemble des activités solaires demeure incertain en termes de perspectives de cash et de profit".

Bryan Garnier, dans une note, considère que Soitec reste timide s'agissant des détails de l'opération. Il estime qu'avec des coûts fixes de la division Solaire proches de 10 millions d'euros par trimestre, Soitec devrait enregistrer une perte de 20 millions d'euros au premier semestre de l'exercice en cours dans ce segment.

L'intermédiaire, qui reste neutre sur la valeur, relève aussi que la situation financière de Soitec reste "épineuse mais que le pire est passé".

A fin mars, la dette nette du groupe s'élevait à 150,1 millions d'euros et la trésorerie disponible ressortait à 22,9 millions. Le groupe vient de finaliser un prêt de 54 millions d'euros.

* Le communiqué :

bit.ly/1HNwliP (Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below