BOURSE-Les télécoms en baisse à Paris après les propos de Macron

vendredi 22 mai 2015 10h38
 

PARIS, 22 mai (Reuters) - Les valeurs télécoms françaises comptent parmi les plus fortes baisses du CAC 40 et du SBF 120 vendredi matin à la Bourse de Paris après que le ministre de l'Economie a écarté l'idée d'une consolidation du secteur sur laquelle le marché spéculait depuis plusieurs mois.

Vers 10h30 Bouygues, dont la filiale Bouygues Telecom était considérée comme une cible, perd 2,62%, Orange 1,99%, Iliad 1,76% et Numericable-SFR 1,49% alors que l'indice Stoxx des télécoms européens gagne 0,25%. Le CAC 40 et le SBF 120 reculent de 0,3%.

L'heure n'est pas à la concentration entre les quatre opérateurs télécoms français mais à l'investissement, a déclaré le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, dans un entretien publié par Les Echos.

"Le marché attendait depuis de nombreux mois une consolidation. Le gouvernement y oppose son veto au profit de l'investissement qui est une stratégie moins périlleuse politiquement. Cela explique la baisse en Bourse", estime Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque à Paris. (Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)