Mazda, Fuji Heavy, Mitsubishi rappellent 710.000 voitures de plus

vendredi 22 mai 2015 10h42
 

TOKYO, 22 mai (Reuters) - Les constructeurs japonais Mazda Motor Corp, Fuji Heavy Industries et Mitsubishi Motors ont déclaré vendredi qu'ils allaient rappeler environ 710.000 voitures supplémentaires équipées d'airbags potentiellement défectueux fabriqués par l'équipementier automobile Takata.

Ces rappels font suite à des retraits d'autres constructeurs automobiles la semaine dernière pour remplacer les airbags.

Ces airbags sont susceptibles d'exploser avec une force excessive et de projeter des pièces métalliques dans l'habitacle. Un lien a été établi entre ce défaut et la mort de six personnes, toutes tuées à bord de véhicules Honda.

Environ une douzaine de constructeurs ont rappelé plus de 50 millions de véhicules dans le monde depuis 2008 en raison des airbags Takata. Ces chiffres incluent la décision de l'équipementier nippon cette semaine de doubler ses rappels aux Etats-Unis à près de 34 millions véhicules.

La cause du défaut qui a provoqué les nouveaux rappels de ce mois-ci reste inconnue et aucun nouvel accident, ni aucune blessure, n'est rapporté.

Mazda a précisé avoir rappelé environ 112.000 véhicules au Japon, dont deux modèles construits avec Nissan Motor et Mitsubishi Motors. Fuji Heavy en rappelle 91.000 au Japon.

Les deux sociétés ont ajouté qu'elles travaillaient toujours sur les projets de rappels à l'étranger.

Mitsubishi Motors indique avoir rappelé environ 100.000 voitures au Japon et 412.000 dans le reste du monde. (Chang-Ran Kim et Maki Shiraki, Juliette Rouillon pour le service français)