May 22, 2015 / 5:58 AM / 2 years ago

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

5 MINUTES DE LECTURE

Les principales Bourses européennes sont attendues en modeste hausse vendredi à l'ouverture, poursuivant ainsi sur la série de gains observée depuis le début de la semaine, dans la foulée des places asiatiques et de Wall Street, et ce malgré une légère reprise de l'euro face au dollar à la suite de la publication d'indicateurs macro-économiques américains en demi-teinte.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,1% à l'ouverture, tout comme le Dax à Francfort et le FTSE à Londres.

L'indice Nikkei 225 de la Bourse de Tokyo, qui évolue à un pic de 15 ans, s'inscrit en légère hausse après que la Banque du Japon a, à la fois maintenu sa politique monétaire ultra-accommodante et révisé en hausse son appréciation de l'économie japonaise.

La Bourse de Shanghai gagne encore plus de 2%, étant pour sa part à plus haut de sept ans, portée à la fois par les récentes mesures prises pour libéraliser les marchés des capitaux et par l'anticipation de nouvelles mesures de soutien à l'économie chinoise au vu de données attestant d'un ralentissement de l'activité.

L'indice regroupant les Bourses d'Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne ainsi près de 1%.

Wall Street a fini en légère progression jeudi, ce qui a donné au S&P 500 d'inscrire un nouveau record de clôture, après que les statistiques publiées la veille ont conforté les investisseurs dans leurs espoirs de voir la Réserve fédérale prendre son temps avant de relever ses taux d'intérêt.

La politique accommodante de la banque centrale américaine est le principal sinon le seul facteur de hausse de Wall Street depuis quelques années.

Le dollar en revanche a pâti jeudi de l'annonce d'une hausse plus marquée que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage, du nouveau ralentissement de la croissance du secteur manufacturier et du recul inattendu des reventes de logements. Ainsi, après avoir perdu plus de 3% sur les trois premiers jours de la semaine face au billet vert, l'euro a regagne 0,19% jeudi et avance encore de plus de 0,2% en tout début de matinée.

L'accès de faiblesse de la devise américaine ne profite pas aux cours du pétrole, en léger repli dans les premiers échanges après avoir bondi de plus de 2% jeudi en raison de la baisse des stocks de brut aux Etats-Unis et des tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 22 MAI PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT FR 06H45 Climat des affaires mai 101 101 DE 06H00 PIB détaillé T1 +0,3% +0,7%

- sur un an +1,0% +1,6% DE 08h00 Indice Ifo climat des affaires mai 108,3 108,6 US 12h30 Prix à la consommation avril +0,1% +0,2%

- sur un an -0,1% -0,1%

Valeurs à Suivre

* Le groupe ENGIe (anciennement GDF Suez) est prêt à coopérer avec Areva mais n'entend pas procéder à un véritable rachat d'actifs du groupe nucléaire français en difficultés, a dit Gérard Mestrallet,le PDG d'Engie, au Financial Times.

* BANCA MONTE DEI PASCHI DI SIENA a fixé jeudi après la clôture les conditions de son augmentation de capital de trois milliards d'euros, qui sera assortie d'une importante décote. Dans un communiqué, la banque italienne a annoncé l'émission de nouvelles actions au tarif de 1,17 euros, soit une décote de 38,9% par rapport au prix théorique hors droits de souscription calculé sur la base de son cours de clôture.

* ORANGE - Le PDG de l'opérateur télécoms, Stéphane Richard, a été mis en examen pour "complicité de détournement de fonds publics" dans le cadre de la procèdure engagée par l'Etat contre l'arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

* CGG - MOODY's a annoncé jeudi avoir abaissé la note "Corporate family rating" (CFR, note portant sur l'ensemble d'une société et non sur les obligations émises par elle ou ses filiales), de "Ba3" à "B1" avec une perspective négative, l'agence estimant que la faiblesse du secteur géophysique allait se prolonger pour une longue période encore.

* AIR FRANCE-KLM - Son PDG, Alexandre de Juniac, a prévenu jeudi ses actionnaires, qui venaient de le reconduire largement dans ses fonctions, qu'une période de "dure tourmente" s'ouvrait pour le groupe et a appelé au soutien des pouvoirs publics.

* BASF a déclaré un cas de force majeure sur une gamme de produits à base d'oxyde d'éthylène en raison de problèmes techniques, dont le groupe chimique allemand n'a pas précisé la nature, survenus sur certains sites de production en Europe.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below