La Russie menace l'Ukraine d'un recours en justice sur sa dette

mercredi 20 mai 2015 15h55
 

MOSCOU, 20 mai (Reuters) - La Russie intentera des recours devant des tribunaux internationaux si l'Ukraine n'honore pas ses engagements en matière de remboursement de sa dette extérieure, a déclaré mercredi le ministre russe des Finances Anton Silouanov.

La Rada, le parlement ukrainien, a adopté mardi une loi qui octroie au gouvernement de Kiev le droit d'instaurer un moratoire sur le remboursement des dettes de l'Etat pour protéger celui-ci de créanciers "sans scrupules".

La Russie détient pour trois milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) d'obligations souveraines ukrainiennes arrivant à échéance d'ici la fin de l'année et elle a choisi de ne pas participer aux négociations engagées par Kiev sur une restructuration de 23 milliards de dollars de dette extérieure.

Interrogé sur une possible interruption des remboursements de Kiev, Anton Silouanov a répondu que "dans les faits, il s'agit d'un défaut de l'Ukraine".

"Pour le moment, nous n'avons aucune raison (de le dire). Si un paiement n'a pas lieu, nous exercerons notre droit d'aller en justice", a-t-il ajouté.

Pour son collègue des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, les autorités ukrainiennes seraient "totalement discréditées" si Kiev cessait de payer ses créanciers étrangers.

La prochaine échéance due par Kiev à Moscou, d'un montant de 75 millions de dollars, interviendra le mois prochain.

Les négociations entre Kiev et ses créanciers peinent à progresser, les porteurs d'obligations refusant toute décote sur le principal.

(Gabriela Baczynska et Alexander Winning, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)