RPT-Thomas Cook dit ses regrets après la mort de deux enfants

mercredi 20 mai 2015 12h40
 

(Rpt titre)

LONDRES, 20 mai (Reuters) - Thomas Cook a exprimé mercredi ses regrets pour la mort de deux enfants britanniques survenue lors d'un de ses voyages organisés en 2006, le groupe espérant ainsi mettre fin à la tempête médiatique entourant la manière dont il géré le drame.

Lundi, l'action Thomas Cook avait dévissé de plus de 3% à la suite d'un appel au boycott de l'entreprise lancé par certains utilisateurs des réseaux sociaux. Ces derniers s'indignaient du fait que les parents des enfants n'auraient pas reçu d'excuses de la part du groupe et que ce dernier aurait en outre reçu davantage de dédommagements liés à la mort des deux enfants que les parents eux-mêmes.

"Avant tout, je voudrais dire que je suis profondément désolé de la mort tragique de ces deux enfants", a dit Peter Fankhauser, directeur général de Thomas Cook.

"Par le passé, il ne fait aucun doute que beaucoup d'erreurs ont été commises dans la gestion des rapports avec la famille", a-t-il ajouté.

Peter Fankhauser, qui a remplacé Harriet Green en novembre dernier à la tête de Thomas Cook, a souligné ne pas avoir constaté d'effets des appels au boycott sur les réservations.

L'attention accordée au dossier de la mort de ces enfants, qui ont succombé à une asphyxie au monoxyde de carbone dans un hôtel à Corfou, en Grèce, a relegué au second plan des déclarations plutôt optimistes du groupe sur ses perspectives.

Thomas Cook, qui a précisé qu'il allait reverser la somme de 1,5 million de livres (2,1 millions d'euros) reçue de l'exploitant hôtelier grec à des oeuvres caritatives, a ainsi réaffirmé ses prévisions annuelles et laissé entrevoir une reprise imminente du dividende.

Vers 10h15 GMT, l'action Thomas Cook avançait de 0,13% à 157,2 pence. (Sarah Young, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)