LEAD 1-Changes-Après UBS, le sort de quatre banques en attente

mercredi 20 mai 2015 11h36
 

(actualisé avec montant de l'amende pour UBS, précisions)

ZURICH/NEW YORK, 20 mai (Reuters) - La banque suisse UBS a annoncé mercredi qu'elle allait payer 545 millions de dollars (489 millions d'euros) d'amendes dans le cadre d'un accord avec les autorités américaines au sujet de manipulations présumées des taux de changes et plaider coupable de fraude dans un autre dossier, celui du Libor.

UBS figure parmi les cinq grandes banques qui devraient écoper mercredi d'amendes d'un montant cumulé de plus de cinq milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) dans le cadre d'un accord amiable avec les autorités américaines et britanniques concernant des manipulations présumées sur le marché des changes.

Le montant de 545 millions de dollars qu'UBS devra débourser comprend une amende de 342 millions pour ces manipulations présumées sur le marché des changes et une autre de 203 millions pour manipulation du taux interbancaire Libor.

UBS a précisé que ces sommes, bien inférieures aux prévisions, ne pèseraient pas sur ses résultats et le titre de la banque suisse s'adjugeait plus de 3% vers 09h30 GMT.

"Cela n'aurait pas pu mieux se terminer", estime Andreas Brun, analyste de Zürcher Kantonalbank, selon lequel le montant cumulé des amendes était plutôt attendu aux alentours d'un milliard de dollars pour UBS.

PLAIDER COUPABLE

Contrairement aux autres établissements concernés, la banque suisse va échapper à des poursuites au pénal dans le dossier des changes pour avoir alerté le département de la Justice sur la question. Elle va en revanche plaider coupable dans celui du Libor.   Suite...