BOURSE-Les télécoms chutent à Paris après l'opération d'Altice aux USA

mercredi 20 mai 2015 10h06
 

PARIS, 20 mai (Reuters) - Les valeurs télécoms françaises comptent parmi les plus fortes baisses du CAC 40 et du SBF 120 mercredi matin à la Bourse de Paris après l'annonce par Altice, la holding de contrôle de Numericable-SFR, d'une importante acquisition aux Etats-Unis.

A 10h, Orange (-1,75% à 14,60 euros) et Bouygues (-1,4% à 37,65 euros) accusent les deux plus fortes baisse du CAC 40 tandis qu'Iliad (-2,4% à 209,85 euros) est la plus forte baisse du SBF 120. Numericable-SFR abandonne 0,88% à 55,24 euros.

En revanche, l'indice Stoxx 600 des télécoms (+0,25%) signe la deuxième plus forte hausse sectorielle en Europe et Altice y enregistre la meilleure performance (+7,8%).

"Il se peut qu'Altice, avec un tel investissement, s'abstiendra pendant une certaine période de participer à la consolidation très attendue des télécoms français", dit un vendeur actions parisien.

"Mais, il y a aussi des fonds 'long/short' qui achètent Altice et vendent les valeurs françaises", ajoute-t-il, précisant qu'il est acheteur du titre Orange autour de 14 euros.

Altice a annoncé mercredi avant l'ouverture des Bourses européennes son entrée sur le marché du câble aux Etats-Unis avec le rachat de l'opérateur Suddenlink Communications dans le cadre d'une opération valorisant cette entreprise à 9,1 milliards de dollars (8,22 milliards d'euros).

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)