LEAD 1-Lafarge-380 suppressions nettes de postes, dont 166 en France

mardi 19 mai 2015 18h44
 

* Réorganisation des fonctions centrales dans le cadre de la fusion avec Holcim

* Le projet présenté mardi aux syndicats

* Pas d'impact sur les fonctions opérationnelles de Lafarge en France

* Finalisation de la fusion espérée en juillet

PARIS, 19 mai (Reuters) - Lafarge a annoncé mardi un projet de réorganisation des fonctions centrales dans le cadre de sa fusion prévue avec le suisse Holcim, qui devrait se traduire par 380 suppressions nettes de postes, dont 166 en France.

Le futur groupe LafargeHolcim comprendra au total environ 115.000 collaborateurs, précise le cimentier français dans un communiqué, soulignant que le projet de fusion n'aura pas d'impact sur les fonctions opérationnelles de Lafarge en France, qui comptent plus de 4.500 collaborateurs.

Le projet de réorganisation présenté mardi aux représentants du personnel consiste à avoir un nombre de collaborateurs dans les fonctions centrales équivalent en France et en Suisse.

Le centre de recherche et développement du nouvel ensemble serait situé en France, à l'Isle-d'Abeau, près de Lyon, ajoute Lafarge.

Concernant les suppressions de postes, prévues à Paris et à Lyon, Lafarge dit vouloir privilégier la mobilité interne, les retraites et les départs volontaires.   Suite...