** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

mardi 19 mai 2015 18h07
 

PARIS/LONDRES, 19 mai (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse mardi, à l'exception de Londres, portées par la perspective que la Banque centrale européenne (BCE) augmente ses rachats d'actifs mensuels en mai et juin, perspective qui a pesé en revanche sur l'euro.

Cette nouvelle poussée des marchés d'actions en Europe, qui se retrouvent à de nouveaux records pluriannuels après les pics atteints la veille à Wall Street, a également été favorisée par l'apaisement des craintes relatives à la Grèce.

À Paris, l'indice CAC 40 s'est adjugé 2,09% à 5.117,30 points en clôture et à Francfort, le Dax a gagné 2,23%. Mais à Londres, le FTSE n'a gagné que 0,38%, plombé par le recul des valeurs minières dans le sillage des matières premières sur fond de nouvelle hausse du dollar.

La Bourse d'Athènes a progressé de 2,59%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a avancé de 1,7% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 2,05%.

A Wall Street, les indices new-yorkais marquent une pause après leurs records de lundi, alourdis par Wal-Mart.

Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, a déclaré que la banque centrale augmenterait "légèrement" ces rachats d'actifs avant l'été, car les liquidités sont moins abondantes sur les marchés en juillet et en août.

Le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer a renchéri en déclarant que l'assouplissement quantitatif mené par la BCE avait eu un effet positif sur les anticipations d'inflation et que Francfort était prêt à aller plus loin pour remplir son mandat en la matière.

Dans ce contexte, l'euro recule d'environ 1,5% face au dollar après avoir déjà perdu plus de 1% la veille face au billet vert tandis que les cours des obligations souveraines sont en hausse.   Suite...