Le patron d'Alibaba juge regrettables les poursuites de Kering

mardi 19 mai 2015 07h48
 

SEOUL, 19 mai (Reuters) - Le fondateur et président exécutif d'Alibaba a jugé mardi "regrettables" les poursuites engagées aux Etats-Unis par plusieurs marques du groupe français de luxe Kering, qui accusent le géant chinois du commerce en ligne de vendre des contrefaçons.

Gucci, Yves Saint Laurent et d'autres marques de Kering réclament, dans leur dossier déposé à la cour fédérale de Manhattan, des dommages et intérêts ainsi qu'une injonction à l'encontre d'Alibaba pour infraction à la loi sur les marques déposées.

"Je pense qu'il est regrettable que cette société nous poursuive en justice. Il aurait été préférable qu'ils tentent de parvenir à une solution avec nous via une coopération", a dit Jack Ma lors d'une conférence de presse à Séoul. (Christine Kim; Bertrand Boucey pour le service français)