Rolls Royce va supprimer 600 emplois dans sa division marine

lundi 18 mai 2015 15h31
 

LONDRES, 18 mai (Reuters) - Rolls Royce a annoncé lundi la suppression de 600 emplois dans ses activités d'équipements maritimes, essentiellement basées en Norvège, en raison de la faiblesse des cours du pétrole.

Cela représente 10% des effectifs de cette division, qui fournit environ 12% du chiffre d'affaires du groupe britannique de construction mécanique.

Ce dernier a précisé que cette décision serait "globalement neutre" sur ses résultats en 2015.

Confronté à des annulations de commandes, Rolls Royce a déjà abaissé ses prévisions de bénéfice et s'est engagé dans un programme de réduction des coûts aussi bien dans ses activités de construction de moteurs d'avions que dans le fonctionnement de son siège, ce qui passe notamment par la suppression de 2.600 emplois.

Le groupe estime que les réductions d'effectifs annoncées lundi lui permettront d'économiser 25 millions de livres sterling (34,5 millions d'euros) à partir de 2016.

L'action reculait de 0,79% à 1005 pence vers 13h30 GMT à la Bourse de Londres, où l'indice FTSE cédait pour sa part 0,16%.

La division marine construit des systèmes de propulsion, des treuils et des ancres pour les navires et ses activités dépendent à hauteur d'environ 60% de clients liés au secteur des hydrocarbures.

"Les conséquences de la faiblesse des cours du pétrole signifient que nous devons continuer à nous efforcer d'être plus efficaces", souligne dans un communiqué le président de cette division, Mikael Makinen.

La moitié des suppressions de postes concerneront la Norvège. (Sarah Young; Bertrand Boucey pour le service français)