Aer Lingus-Un rapport préconise la vente des 25% de l'Etat-presse

dimanche 17 mai 2015 17h02
 

DUBLIN, 17 mai (Reuters) - Le groupe désigné par le gouvernement irlandais pour examiner l'offre lancée par IAG , maison mère de British Airways, sur Aer Lingus va se prononcer en faveur d'une cession de la part de l'Etat dans la compagnie aérienne, rapporte le Sunday Times.

Citant une source gouvernementale, le journal précise que le groupe pourrait remettre son rapport au gouvernement d'ici trois semaine, à condition que Ryanair, l'autre actionnaire important d'Aer Lingus, laisse entendre qu'il cèdera sa part.

Un porte-parole de Ryanair a déclaré que le conseil d'administration de la première compagnie à bas coûts européenne, examinerait toute offre "si et quand elle est faite".

International Airlines Group (IAG), qui contrôle également les compagnies espagnoles Iberia et Vueling, a lancé en fin janvier une offre de 1,35 milliard d'euros, soit 2,55 euros par action Aer Lingus. Cette proposition a été recommandée par le conseil de la compagnie irlandaise.,

Rynair, qui ne s'est guère exprimé sur l'offre d'IAG, a demandé en mars de voir dans le détail cette dernière avant de décider du sort sa part de 30% d'Aer Lingus. L'Etat irlandais détient pour sa part 25% dans la compagnie.

Début février, le Premier ministre irlandais Enda Kenny, a déclaré qu'IAG devait fournir une sorte de "garantie permanente en béton" sur des vols vers l'Irlande.

Fin février, des représentants syndicaux d'Aer Lingus ont annoncé qu'ils soutenaient désormais l'offre de rachat d'IAG après avoir pris connaissance de ses projets de développement.

Initialement, les visées d'IAG sur Aer Lingus avaient été vivement contestées aussi bien par l'opposition que par les syndicats.

Une porte-parole du ministère des Transports a précisé que le ministre (des Transports) attendait toujours le rapport final du groupe mis sur pied par le gouvernement. (Padraic Halpin, Benoit Van Overstraeten pour le service français)