18 mai 2015 / 12:07 / il y a 2 ans

France-La CGC dit non à la fusion des retraites complémentaires

* Des régimes de retraites complémentaires en déficit

* La CFE CGC fait de l'Agirc un marqueur du statut de cadre

* Cour des comptes et Medef proposent une fusion Agirc-Arrco

PARIS, 18 mai (Reuters) - A dix jours de la reprise des négociations sur les retraites complémentaires des salariés, le 27 mai, la CFE CGC lance mardi une campagne préventive contre une fusion des caisses Agirc et Arrco, qui sonnerait selon elle le glas du statut des cadres.

La présidente du syndicat de l'encadrement, Carole Couvert, juge la perspective d'une telle fusion suffisamment plausible pour être considérée comme une menace sur l'Agirc, à laquelle sont affiliés quatre millions de cadres et assimilés.

"Aujourd'hui, nous constatons que nous sommes les seuls à nous battre pour défendre l'Agirc", a-t-elle déclaré à Reuters. "Nous voulons donc alerter l'opinion publique et mobiliser les salariés parce que ça se joue maintenant."

Les deux régimes versent à 12 millions de retraités plus de 70 milliards d'euros par an et leur assurent un complément de revenu représentant entre 25% et 50% de leur pension globale, voire jusqu'aux deux tiers pour des cadres supérieurs.

Mais si rien n'est fait, les réserves de l'Agirc seront épuisées en 2018. Celles de l'Arrco, à laquelle sont affiliés la quasi-totalité des salariés du secteur privé, y compris les cadres, subiraient le même sort vers 2023-2025.

L'Arrco reverse déjà plus d'un milliard d'euros à l'Agirc chaque année au titre de la solidarité entre les deux caisses.

Dans un rapport publié fin 2014, la Cour des comptes invite leurs gestionnaires, les partenaires sociaux, à réfléchir à une plus grande égalité de traitement entre cadres et non cadres et à une fusion des deux régimes.

PROPOSITIONS

Une proposition retenue parmi d'autres par le patronat, qui évalue à 200 millions d'euros en 2020 et 1,6 milliard en 2040 les économies réalisables si un régime unifié est mis en place à compter du 1er janvier 2019.

La CFE CGC dénonce ce qui est à ses yeux une double hérésie.

"C'est un raisonnement à court terme. Fusionner deux entités en déficit ne règle pas le problème du financement des retraites complémentaires", explique Carole Couvert.

Selon la CFE CGC, la disparition de l'Agirc en tant que telle remettrait en cause par ricochet le statut de cadre et les conventions catégorielles fondées sur ce statut.

"Aujourd'hui, ce statut est lié à l'affiliation à l'Agirc", fait valoir sa présidente, selon qui la fusion avec l'Arrco entraînerait aussi de facto la suppression de l'Agence pour l'emploi des cadres (Apec) et reposerait la question d'un système de prévoyance complémentaire pour ces derniers.

"Cela fait trois ans que nous proposons au patronat de travailler sur un statut de l'encadrement", souligne Carole Couvert. "Il faut aujourd'hui, puisque c'est le seul marqueur du statut de cadre, conserver l'Agirc, donc refuser la fusion."

Pour rééquilibrer les régimes de retraites complémentaires, le syndicat propose notamment une augmentation des cotisations patronales et salariales de 1,25 point, précise Carole Couvert.

La CFE CGC prône aussi une revalorisation de la valeur du point de pension limitée à 50% de l'inflation en 2016-2017-2018, le report de cette revalorisation au 1er octobre au lieu du 1er avril et une évolution plus rapide que l'inflation pendant cinq ans du salaire de référence, base du prix d'achat du point.

Le syndicat s'oppose en revanche à une diminution des pensions de réversion touchées par les veuves et veufs de retraités -- une mesure proposée par le patronat. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below