France-Le nouveau stade de Bordeaux, entre sport et business

dimanche 17 mai 2015 10h00
 

* Les Girondins de Bordeaux disent adieu à leur vieux stade

* Ils veulent attirer les entreprises partenaires

* Un partenariat public-privé pour la gestion

par Claude Canellas

BORDEAUX, 17 mai (Reuters) - Construit par les groupes Vinci et Fayat, le nouveau stade de Bordeaux de 42.115 places, qui sera inauguré lundi, a été conçu pour les rencontres sportives et les spectacles, mais aussi pour attirer des entreprises partenaires de la région.

Erigé dans le quartier du Lac, au nord de la ville, ce grand bâtiment aux formes inhabituelles conçu par les architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron, qui ont déjà à leur actif l'Allianz Arena de Munich et le "Nid d'oiseau", le stade olympique de Pékin, s'inscrit dans l'engagement pris par la France pour organiser l'Euro de football en 2016.

A Bordeaux l'Etat a apporté 28 millions d'euros, la Ville 17, la Région Aquitaine et Bordeaux Métropole (l'agglomération) 15 chacune pour un coût global de 183 millions d'euros.

Le reste du financement est assuré par le club de football résident des Girondins de Bordeaux, qui versera un loyer annuel de 3,85 millions d'euros pendant 30 ans.

La Ville de Bordeaux a confié la construction, l'exploitation et la maintenance de l'édifice à la société Stade Bordeaux Atlantique (SBA), filiale de Vinci et Fayat, dans le cadre d'un contrat de partenariat public-privé (PPP) de 30 ans.   Suite...