Roche en forte hausse sur un test d'immunothérapie positif

vendredi 15 mai 2015 10h18
 

LONDRES, 15 mai (Reuters) - L'action Roche Holding est en nette hausse vendredi matin, et contribue à la bonne tenue des places européennes, à la suite de résultats cliniques positifs.

Une étude de mi-parcours d'un médicament expérimental d'immunothérapie du groupe pharmaceutique suisse montre qu'il double l'espérance de vie des personnes atteintes du cancer du poumon et présentant les niveaux les plus élevés d'un biomarqueur spécifique.

Le médicament, dont le nom de code est MPDL3280A, fait partie d'une nouvelle catégorie de traitements stimulant le système immunitaire pour qu'il prévienne le cancer en bloquant une protéine appelée récepteur 1 de mort cellulaire programmée (PD-1) ou son ligand PD-L1, protéine employée par les tumeurs pour circonvenir les défenses immunitaires.

A la différence de certains de ses concurrents, Roche utilise ses propres tests pour déterminer les niveaux de PD-L1 des patients afin d'identifier ceux le plus susceptibles de bénéficier de son traitement.

Vers 8h15 GMT, l'action Roche gagnait plus de 2,8% à 276,50 francs suisses en Bourse de Zurich, l'une des trois plus fortes hausses de l'indice FTSEurofirst 300, l'indice européen du secteur de la santé gagnant 0,86% dans le même temps.

(Avec Deena Beasley, Wilfrid Exbrayat pour le service français)