La demande d'acier de la Chine pourrait baisser de 6% en 2015

jeudi 14 mai 2015 10h30
 

SINGAPOUR, 14 mai (Reuters) - La consommation d'acier de la Chine devrait diminuer de 6% cette année, a déclaré jeudi un responsable de la principale fédération du secteur sidérurgique du pays, soulignant l'impact du ralentissement global de l'économie sur la demande industrielle.

La consommation chinoise d'acier brut a déjà reculé de 3,4% l'année dernière, sa première baisse depuis 1981, et ce mouvement s'est poursuivi au cours des premiers mois de cette année, incitant les producteurs à se tourner vers l'exportation pour tenter d'écouler leur production.

"Cette année, la croissance restera négative, à -6%", a dit Wang Liqun, vice-président de la China Iron and Steel Association (CISA) lors d'une conférence.

Le secteur sidérurgique chinois souffre depuis déjà plusieurs années de surcapacités estimées à environ 300 millions de tonnes, l'équivalent de trois ans de production du Japon, le deuxième producteur mondial d'acier après la Chine.

Pour Wang Liqun, l'offre excédentaire à la fois dans l'acier et le minerai de fer va favoriser la baisse des prix et peser sur la rentabilité des groupes miniers et sidérurgiques.

"Il n'y aura aucun gagnant, les marges bénéficiaires ont nettement diminué", a-t-il dit.

La production chinoise d'acier a baissé de 1,3% sur la période janvier-avril, à 270 millions de tonnes, selon les statistiques officielles publiées mercredi. (Manolo Serapio Jr, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)