Eni réfléchit à nouveau à une réduction de ses parts dans Saipem

jeudi 14 mai 2015 08h28
 

MILAN, 14 mai (Reuters) - Le groupe pétrolier italien Eni réfléchit à nouveau à une réduction de sa participation de 43% dans Saipem, cinq mois après avoir interrompu le processus de cession du spécialiste des services pétroliers sur fonds de chute des cours du brut.

"Nous passons à nouveau en revue ce projet", déclare Emma Marcegaglia, présidente d'Eni, citée jeudi par le journal Il Sole 24 Ore.

Elle ajoute que le groupe envisage également de vendre son activité de distribution de gaz.

"Nous pourrions décider de la conserver, de la scinder du reste de l'entreprise pour en extraire de la valeur ou viser une opération de marché. Nous n'avons pas encore pris de décision", ajoute Emma Marcegaglia.

Il y a un mois, la société d'investissement américaine Dodge & Cox, a annoncé avoir porté sa participation dans Saipem à 11,9%.

Eni veut réduire sa participation pour réduire son endettement et financer sa croissance. (Valentina Za, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)