La CE appelle la France à accélérer les réformes

mercredi 13 mai 2015 14h03
 

BRUXELLES, 13 mai (Reuters) - La Commission européenne a appelé mercredi la France à profiter de l'amélioration de sa situation économique pour poursuivre les réformes structurelles, notamment en matière fiscale et sociale.

Pour Valdis Dombrovskis, Paris doit notamment améliorer l'efficacité de son système fiscal, réformer le système de fixation des salaires et celui des allocations chômage.

"Il est essentiel que le gouvernement français (...) profite de l'amélioration de la situation économique pour poursuivre la mise en oeuvre de son programme de réformes", a dit Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission chargée de l'euro, lors d'une conférence de presse.

Dans ses recommandations annuelles de politique économique aux pays membres de l'Union (à l'exception de la Grèce et de Chypre, qui bénéficient d'un programme d'aide), l'exécutif communautaire ajoute que l'Allemagne doit investir davantage dans ses infrastructures publiques ainsi que dans l'éducation et la recherche.

Il estime par ailleurs justifiée la demande de l'Italie d'un ralentissement de la consolidation budgétaire au profit des réformes.

"Le gouvernement italien a demandé à entreprendre en 2016 un ajustement budgétaire plus limité afin de soutenir les réformes structurelles prévues. La Commission a jugé cette demande acceptable dans le cadre des règles de l'UE et veillera au cours de la période à venir à la mise en oeuvre en temps voulu des réformes prévues", a dit Valdis Dombrovskis.

(Jan Strupczewski; Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)