Zone euro-Croissance de 0,4% au 1er trimestre, moins que prévu

mercredi 13 mai 2015 11h25
 

BRUXELLES, 13 mai (Reuters) - La zone euro a enregistré au premier trimestre une croissance un peu moins forte qu'attendu du fait d'une contre-performance de l'Allemagne mais qui n'en est pas moins la plus élevée depuis près de deux ans, selon l'estimation rapide publiée mercredi par Eurostat, l'office de la statistique de l'Union européenne.

Le produit intérieur brut des 19 pays partageant l'euro a progressé de 0,4% en janvier-mars par rapport aux trois mois précédents, sa progression la plus importante depuis le deuxième trimestre 2013. Sur un an, sa hausse atteint 1,0%.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 0,5%, avec un PIB en hausse de 1,1% sur un an. Au quatrième trimestre, ces chiffres avaient été de +0,3% et +0,9% respectivement.

L'estimation rapide d'Eurostat n'est accompagnée d'aucun détail mais la croissance a certainement été tirée par la faiblesse des prix de l'énergie et de l'alimentation, la baisse de l'euro et le programme de rachat d'actifs de la Banque centrale européenne.

L'Allemagne a toutefois vu sa croissance décélérer à 0,3%, après +0,7% au quatrième trimestre, du fait d'une contribution négative de son commerce extérieur. Mais la France, deuxième puissance économique de la zone euro, a fait mieux qu'attendu avec une hausse de 0,6% de son PIB sur la période, et l'Italie a également battu le consensus avec +0,3%.

L'économie grecque s'est en revanche contractée de 0,2% par rapport aux trois derniers mois de 2014, témoignant des difficultés du pays qui négocie de nouveaux financements avec ses créanciers internationaux.

Tableau de la croissance (Jan Strupczewski, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)