LEAD 1-Total signe un accord d'exploration offshore à Cuba

mardi 12 mai 2015 03h51
 

(Ajoute confirmation, précisions)

LA HAVANE, 12 mai (Reuters) - Total a signé lundi un accord d'exploration pétrolière en mer à Cuba avec le monopole cubain CubaPetroleo (Cupet), rapporte la télévision publique cubaine sans autres détails.

L'annonce a été faite à l'occasion de la visite officielle du président français François Hollande dans l'île communiste.

L'accord a été confirmé par un membre de la délégation française. L'exploration se fera sous la forme d'une coentreprise pour une période qui n'a pas été précisée.

Une douzaine de sociétés étrangères ont exploré les eaux cubaines au cours des dernières années, sans trouver de pétrole.

Total a creusé deux puits au début des années 1990 mais ceux-ci n'ont rien donné et le groupe a abandonné l'exploration en 1995.

Depuis plus de dix ans, Cuba assure que sa zone économique exclusive au large de la côte nord-ouest de l'île abrite plus de 20 milliards de barils de réserves de pétrole.

La semaine dernière, le pays a publié de nouvelles données qui confirmeraient selon lui la présence de milliards de barils de pétrole dans ces eaux du golfe du Mexique.

L'institut américain d'études géologiques (USGS) estime quant à lui que la région abrite 5 à 7 milliards de barils.

Cuba espère que la découverte de pétrole en mer pourrait réduire sa dépendance vis-à-vis de certains pays comme le Venezuela.

Selon le co-directeur de CubaPetroleo, Roberto Suarez Sotolongo, le groupe public vénézuélien PDVSA ainsi que l'entreprise publique russe Zaroubejneft détiennent toujours des droits d'exploration pétrolière à Cuba. (Marc Frank, avec Elizabeth Pineau; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)