Echec interdit pour Hollande sur le climat

mercredi 13 mai 2015 14h01
 

* Un rendez-vous à risque pour Hollande

* Des enjeux planétaires, 20.000 à 40.000 personnes attendues

* Une meilleure configuration qu'à Copenhague en 2009

* Mais la France contrainte de limiter ses ambitions

par Emmanuel Jarry

PARIS, 13 mai (Reuters) - La préparation de la conférence de Paris sur le climat (COP21) s'accélère, à six mois d'un rendez-vous aux résultats incertains mais lourd de conséquences pour la planète, sur lequel François Hollande joue en partie sa crédibilité internationale.

Les représentants de 195 pays tenteront du 30 novembre au 11 décembre de conclure un accord politique sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour limiter à 2°C le réchauffement climatique par rapport à l'ère pré-industrielle.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, sera vendredi et samedi en Chine, considérée par Paris comme un partenaire clef pour réussir la COP21.

Le chef de l'Etat était samedi au sommet climat des Caraïbes ( ) et sera mardi à Berlin pour la sixième édition du Dialogue de Petersberg lancé par la chancelière Angela Merkel pour faire avancer les discussions sur le réchauffement.   Suite...