LEAD 2-Changes-Des banques plaideraient coupables aux USA-sces

lundi 11 mai 2015 20h53
 

(Actualisé avec des précisions, contexte)

par Karen Freifeld

NEW YORK, 11 mai (Reuters) - Les sociétés-mères ou principales filiales de cinq grands établissements bancaires devraient plaider coupables aux Etats-Unis concernant une manipulation présumée du marché des changes, ont déclaré des sources proches du dossier lundi.

JPMorgan Chase, Citigroup, Royal Bank of Scotland, Barclays et UBS passeront sans doute un accord amiable avec le département de la Justice américain dès cette semaine.

Que des sociétés-mères ou principales filiales bancaires d'autant d'établissements de premier plan plaident coupables au pénal de façon concertée, en lieu et place de filiales de second rang, serait sans précédent, ont expliqué les sources.

Dans le cas des banques américaines, ce serait la première fois depuis des décennies.

Le département de la Justice, Citi, JPMorgan, RBS, UBS et Barclays se sont refusé à tout commentaire.

Crédit Suisse avait plaidé coupable l'an passé aux Etats-Unis de complicité d'évasion fiscale, devenant le plus gros établissement en plus de 20 ans à plaider ainsi.

Il fut bientôt suivi par BNP Paribas.   Suite...