LEAD 1-Période d'observation prolongée pour la SNCM, verdict proche

lundi 11 mai 2015 18h36
 

* La SNCM devrait être fixée sur son avenir avant l'été

* La Commission prête à renoncer au remboursement des aides

* Les repreneurs doivent améliorer leurs offres (Actualisé avec contexte, Commission)

MARSEILLE, 11 mai (Reuters) - Le tribunal de commerce de Marseille a prolongé lundi pour six mois la période d'observation de la SNCM, la compagnie maritime placée fin novembre en redressement judiciaire qui pourrait être fixée sur son avenir avant le début de l'été.

Les juges ont néanmoins établi un calendrier plus court qui accorde un délai supplémentaire aux repreneurs jusqu'au 20 mai, pour revoir leurs offres jugées irrecevables en l'état.

Le tribunal de commerce a fixé une nouvelle audience au 27 mai "au cours de laquelle seront examinées les dites offres", selon le délibéré dont Reuters a obtenu une copie.

Les repreneurs "n'ont pas encore justifié de leurs financements, largement basés sur la cession, le lease-back ou la levée de dette adossée aux actifs repris à bas prix, et maintiennent tous des conditions suspensives majeures", dit le texte.

Les candidats à la reprise sont la compagnie Baja Ferries, dont le siège social est à Miami, la société d'investissement Med Partners de Christian Garin, ancien président du port de Marseille, et le transporteur corse Patrick Rocca.

La Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) emploie 2.000 personnes dont 1.500 en CDI, effectifs qu'aucun des trois candidats à sa reprise n'envisage de conserver en intégralité.   Suite...