Au Sommet Caraïbe Climat, Hollande lance un appel

dimanche 10 mai 2015 15h55
 

* La COP 21 comme perspective

* La région Caraïbe parmi les plus touchées

* "Question de vie ou de mort" pour les responsables locaux

par Cécile Everard

FORT-DE-FRANCE, Martinique, 10 mai (Reuters) - François Hollande a demandé samedi en Martinique à "entendre l'appel des pays les plus vulnérables" face au défi du changement climatique, dans la perspective de la conférence sur le climat de Paris à la fin de l'année.

Il présidait le Sommet Caraïbe Climat réunissant plus d'une trentaine de délégations de la Caraïbe insulaire, et dont l'objectif était d'aboutir à une déclaration commune à porter lors de la 21e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP 21), qui aura lieu à la fin de l'année à Paris.

La France espère en voir sortir un accord universel et contraignant visant à maintenir le réchauffement en deçà de 2°C.

"Tout commence ici et c'est en exprimant la voix des Etats insulaires que les plus grands pays seront mis devant leurs responsabilités", a déclaré François Hollande.

La région Caraïbe ne contribue que "de manière marginale" aux émissions de gaz à effet de serre mais fera pourtant partie des zones les plus durement touchées, souligne l'appel commun de ces Etats.   Suite...