** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

mercredi 6 mai 2015 18h35
 

PARIS, 6 mai (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse pour la plupart mercredi après avoir réduit leurs gains dans des échanges volatils, le rebond de l'euro et le recul de Wall Street incitant les investisseurs à déboucler leurs positions.

À Paris, le CAC 40 a fini sur un gain modeste de 0,15% (7,52 points) à 4.981,59 points, après un plus haut à 5.013. Le Footsie britannique et le Dax allemand ont réduit leur avance à respectivement 0,09% et 0,2% tandis que le SMI suisse a lâché 1,50%.

L'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,32% mais le FTSEurofirst 300 a cédé 0,50%.

La Bourse grecque a fait exception à la tendance en s'adjugeant 2,86%, sous l'impulsion de son secteur bancaire.

"L'euro se renforce et cela a éloigné une partie des vents arrière qui avaient porté les marchés ces derniers temps", relève Gerhard Schwarz, de Baader Bank, en rappelant qu'un euro fort affecte les groupes continentaux exportateurs.

La monnaie unique a touché un plus haut de deux mois par rapport au dollar, soutenue par les résultats encourageants des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat du secteur privé de la zone euro.

La poursuite des prises de bénéfices sur les actifs obligataires - en particulier sur les échéances longues - a également alimenté le rebond de l'euro. Les obligations souveraines allemandes à dix ans ainsi que la dette autrichienne, belge, française et néerlandaise à même échéance ont atteint des plus hauts depuis le début de l'année.

Sur le front de la dette grecque, Athènes a versé mercredi au Fonds monétaire international (FMI) 200 millions d'euros d'intérêts sur des prêts mais ce paiement n'augure pas pour autant d'un accord entre Athènes et ses créanciers sur les réformes et l'aide financière.

La tendance baissière sur les marchés actions s'est manifestée dans l'après-midi dans le sillage du recul des marchés américains après l'annonce d'un nombre de créations d'emplois dans le secteur privé nettement inférieur aux attentes en avril, selon l'enquête ADP publiée à deux jours des chiffres officiels de l'emploi.   Suite...