La banque JPMorgan Chase mise en examen en France

mercredi 6 mai 2015 18h38
 

PARIS, 6 mai (Reuters) - JPMorgan Chase Bank National Association, personne morale de la banque en France, a été mise en examen le 16 avril dernier à Paris pour complicité de fraude fiscale dans l'enquête sur une série de transactions effectuées par de hauts responsables de la société d'investissement Wendel, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Un porte-parole de la banque à Paris s'est refusé à tout commentaire.

La branche parisienne de JPMorgan Chase a financé les transactions d'un certain nombre de responsables de Wendel en 2007, indique la compagnie dans ses résultats trimestriels, précisant s'être vu notifier en avril 2015 une enquête formelle des autorités françaises sur son rôle dans ces transactions.

"JPMorgan Chase répond et coopère à l'enquête", ajoute le document, daté de mardi.

Quatorze responsables de Wendel sont mis en cause dans ce dossier, qui porte sur des transactions effectuées entre 2004 et 2007, précise-t-on de source judiciaire.

Parmi eux, l'ancien président du patronat français Ernest-Antoine Seillière et l'ex-président du directoire de Wendel Jean-Bernard Lafonta, ajoute-t-on.

L'information judiciaire sur cette affaire a été ouverte le 27 juin 2012 à la suite de plaintes de la commission des infractions du ministère français de l'Economie. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)