Le FMI ne réclame pas d'effacement de dette grecque-Schäuble

mardi 5 mai 2015 13h12
 

BERLIN, 5 mai (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a récemment mis en garde contre la détérioration de la situation financière de la Grèce sans toutefois prôner un nouvel effacement partiel de la dette grecque, a déclaré mardi le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble.

S'exprimant devant l'association de la presse étrangère à Berlin, Wolfgang Schäuble a démenti des informations de presse au sujet d'une intervention du représentant du FMI en Europe devant les ministres des Finances de la zone euro fin avril. Selon ces informations, Poul Thomsen a déclaré lors de la dernière réunion de l'Eurogroupe en Lettonie que l'évolution des finances grecques nécessiterait un effacement partiel de la dette de la Grèce pour la rendre supportable.

"Le FMI n'a évidemment pas tenu de tels propos", a déclaré Wolfgang Schäuble.

Selon le ministre allemand, le représentant du FMI a néanmoins clairement déclaré que les finances de la Grèce se détérioraient en raison d'une pause dans les réformes depuis les élections de janvier, qui ont porté au pouvoir le parti anti-austérité Syriza.

Poul Thomson a dit que les choses "étaient devenues plus difficiles", a rapporté Wolfgang Schäuble. (Noah Barkin et Michelle Martin; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)