GM part à l'assaut de l'Inde, vise 5% du marché d'ici 2025

lundi 4 mai 2015 11h06
 

par Norihiko Shirouzu et Aditi Shah

PEKIN/NEW DELHI, 4 mai (Reuters) - General Motors entend pratiquement tripler sa part de marché en Inde en dix ans pour la porter à au moins 5%, le constructeur américain voyant le pays devenir d'ici 2025 le troisième marché automobile mondial devant le Japon, avec des ventes annuelles de huit millions de voitures.

Le groupe, qui perd toujours de l'argent en Inde 18 ans après s'y être installé, va se lancer dans une série de nouveaux lancements afin de relancer ses performances commerciales dans le pays.

GM entend également faire de l'Inde une nouvelle plate-forme de production et d'exportation, au détriment de ses opérations en Corée du Sud, où les coûts du travail ont fortement augmenté ces dernières années.

Dans le cadre d'un plan stratégique qui devrait être annoncé dans le courant de l'année, General Motors va lancer en Inde de nouveaux modèles compacts, espérant ainsi profiter d'une tendance des consommateurs à passer de voitures à bas coûts à des véhicules offrant plus d'espace et de fonctionnalités.

"L'Inde est peut-être la dernière grande page blanche de l'industrie automobile", a dit récemment à Reuters Stefan Jacoby, directeur des opérations internationales chez GM, dans le cadre d'un entretien.

Le marché indien est resté stable ces dernières années, à un peu plus de trois millions de voitures, mais, selon Stefan Jacoby, il pourrait décoller avec l'engagement pris par Narendra Modi, le nouveau Premier ministre arrivé au pouvoir il y a un an, de relancer la troisième puissance économique asiatique.

"L'Inde a repris confiance. Nous sommes plutôt optimistes. Nous voyons un potentiel de croissance en Inde et pensons que la marque Chevrolet peut prendre sa part dans ce marché", a poursuivi Stefan Jacoby.

"Il y a plus de richesse et de pouvoir d'achat. Les voitures se vendant à entre 5.000 et 8.000 dollars vont progressivement disparaître en Inde."   Suite...