Hollande dans le Golfe pour parler Iran, sécurité et contrats

vendredi 1 mai 2015 17h49
 

* Le président français invité d'honneur du sommet du CCG

* Convergence de vues sur les crises régionales

* Paris engrange des contrats militaires dans la région du Golfe

par John Irish

PARIS, 1er mai (Reuters) - La participation de François Hollande au sommet extraordinaire du Conseil de coopération du Golfe (CCG) lundi et mardi devrait être l'occasion de réaffirmer la convergence de vues entre Paris et les principaux Etats de la région, sur la fermeté jugée nécessaire face à l'Iran comme sur les différentes crises qui secouent la région.

Le renforcement des relations stratégiques entre la France et le Golfe, auquel le président français s'emploie depuis son arrivée à l'Elysée en 2012, a connu jeudi une nouvelle illustration spectaculaire avec l'annonce de la commande par le Qatar de 24 exemplaires du chasseur Rafale et de missiles, un contrat de 6,3 milliards d'euros.

François Hollande se rendra d'ailleurs à Doha lundi pour signer ce contrat avant de gagner Ryad, où le nouveau roi Salman l'a invité à participer au sommet des chefs d'Etat du CCG, une première pour un dirigeant occidental.

A l'ordre du jour du sommet figurent entre autres l'intervention militaire au Yémen d'une coalition emmenée par l'Arabie saoudite ainsi que la guerre civile en Syrie.

"C'est extrêmement important pour nous", explique-t-on de source diplomatique à Paris. "Cela s'inscrit dans la continuité des échanges et montre l'appréciation des pays du Golfe sur les choix politiques de la France sur l'Iran, la Syrie et Daech. Cela renforce notre image de partenaire fiable dans la région."   Suite...