Le gouverneur de la Banque d'Irlande va démissionner-sources

jeudi 30 avril 2015 22h13
 

par Padraic Halpin

DUBLIN, 30 avril (Reuters) - Le gouverneur de la Banque d'Irlande, Patrick Honohan, annoncera vendredi son intention de démissionner à la fin de l'année, sept mois avant le terme de son mandat, a-t-on appris auprès de deux sources informées.

Patrick Honohan, qui siège au conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), avait été nommé en septembre 2009, au plus fort de la crise financière en Irlande, avec pour mission de restaurer la confiance dans les banques et l'économie du pays.

Il avait alors supervisé la recapitalisation des banques irlandaises et réformé la réglementation du secteur, tout en participant aux négociations sur le plan d'aide dont a bénéficié l'Irlande de la part de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI).

Honohan, qui est âgé de 65 ans et dont le mandat court en principe jusqu'en septembre 2016, présentera vendredi le rapport annuel de la banque centrale.

"En fait, il annoncera qu'il prévoit de partir à la retraite à la fin de l'année", a dit une des sources.

Conseiller économique du gouvernement dans les années 1980, Honohan avait ensuite passé près de 10 ans à la Banque mondiale avant de retrouver son poste de professeur d'économie financière internationale au Trinity College de Dublin. Sa nomination à la tête de la banque centrale marquait une rupture avec la tradition voulant que le poste revienne au directeur du Trésor, plus haut fonctionnaire du ministère des Finances.

Le sauvetage des banques irlandaises a coûté au total quelque 64 milliards d'euros, l'équivalent de près de 40% du produit intérieur brut du pays - un record pour la zone euro - et il a fallu à la banque centrale deux tentatives pour le quantifier, d'abord en mars 2010 puis un an plus tard quand Dublin a obtenu son plan d'aide internationale.

Le gouverneur est devenu une célébrité nationale quand, peu avant l'accord sur le plan d'aide et après des démentis répétés du gouvernement, il a pris son téléphone pour appeler la radio publique et annoncer que le pays avait besoin de dizaines de milliards d'euros de prêts.

L'Irlande est sortie du plan d'aide fin 2013 et a depuis renoué avec la croissance, affichant même l'an dernier la meilleure performance économique d'Europe. (Véronique Tison pour le service français)