** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

jeudi 30 avril 2015 18h11
 

PARIS, 30 avril (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sur une note irrégulière jeudi, avec des indices européens en léger recul ou quasiment stables, affectés par quelques pertes notables dans le segment des valeurs high techs surtout.

Prises individuellement, les places ont toutefois progressé pour la plupart, appréciant des prix de détail restés inchangés en zone euro en avril, après quatre mois consécutifs de baisse, indicateur susceptible d'être bien accueilli par la Banque centrale européenne (BCE) qui a lancé début mars un programme d'assouplissement quantitatif censé relancer l'économie et endiguer la déflation.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 7,10 points (0,14%) à 5.046,49. Le Footsie britannique a pris 0,21% et le Dax allemand 0,19%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 est stable (-0,04%) et que le FTSEurofirst 300 laisse 0,33%.

Signe toutefois de la volatilité des places boursières, le CAC 40 a perdu 2,98% sur la semaine, sa plus forte baisse hebdomadaire depuis celle de la semaine finissant le 12 décembre 2014 (-7,03%). Il a gagné 0,26% en avril, sa plus faible progression mensuelle depuis le début de l'année. Son gain depuis le 1er janvier est de 18,11%.

Les Bourses européennes ont dû absorber une véritable avalanche de résultats trimestriels dans la matinée, punissant des valeurs telles que Nokia et STMicroelectronics pour réserver leurs suffrages à d'autres comme Lafarge et Holcim.

STMicroelectronics a annoncé des trimestriels légèrement inférieurs aux attentes et a dit ne prévoir qu'un léger rebond au deuxième trimestre, tandis que Nokia a fait état de résultats nettement inférieurs aux attentes dans ses équipements de réseau.

Nokia a perdu 10,7%, plus forte perte de l'indice EuroStoxx 50, entraînant dans sa chute son partenaire de fusion Alcatel-Lucent qui a lâché 9,7%, deuxième perte de l'Eurofirst 300 et première du CAC 40. Ils sont dépassés tous deux par STMicroélectronics qui se déleste de 13,4%.

STMicroelectronics, Nokia et Alcatel-Lucent forment d'ailleurs le trio de tête des pertes de l'indice Stoxx 600.

L'indice des valeurs high tech européennes rétrograde de 2,01%, plus fort recul sectoriel de la journée.   Suite...