OmniVision accepte son rachat par des investisseurs chinois

jeudi 30 avril 2015 16h01
 

30 avril (Reuters) - OmniVision Technologies, spécialiste des semi-conducteurs d'imagerie numérique, a accepté d'être racheté par un consortium d'investisseurs chinois pour environ 1,9 milliard de dollars (1,7 milliard d'euros) en numéraire et d'être ainsi retiré de la cote.

Les fonds chinois Hua Capital Management, CITIC Capital Holdings et Goldstone Investment paieront 29,75 dollars par action, soit une prime de 12% par rapport au cours de clôture de mercredi sur le Nasdaq.

Le titre progressait de près de 5% à 27,82 dollars vers 14h00 GMT.

Des fonds d'investissements contrôlés par l'Etat chinois ont racheté plusieurs fabricants de semi-conducteurs cotés aux Etats-Unis ces deux dernières années, dont Montage Technology Group, Spreadtrum Communications et RDA Microelectronics.

OmniVision, qui compte Apple parmi ses clients, est un concurrent de Sony, Samsung Electronics et Himax Technologies. Ses puces servent au fonctionnement des caméras des smartphones et des tablettes numériques.

La société dispose d'un bureau d'études et d'un centre d'essais en Chine, pays d'où elle tire près de 80% de son chiffre d'affaires. (Supantha Mukherjee et Devika Krishna Kumar à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)