LEAD 1-France-Rebond de la consommation au T1 malgré un recul en mars

jeudi 30 avril 2015 10h10
 

* Impact positif de la consommation sur le PIB au T1

* Incertitude sur la dynamique lors des prochains mois

* Les dépenses d'énergie reculent, l'automobile progresse (Actualisé avec éléments supplémentaires et économistes)

PARIS, 30 avril (Reuters) - La consommation des ménages français en biens a augmenté de 1,6% au premier trimestre, malgré un recul de 0,6% en mars lié à la consommation d'énergie, et elle soutiendra la croissance du PIB sur le trimestre et l'ensemble de 2015, selon les économistes.

Selon l'Insee, qui publiait ces chiffres jeudi, cette hausse de la consommation au premier trimestre est la plus forte depuis le quatrième trimestre 2009.

Elle a en particulier été portée par un net rebond de la consommation en énergie et une accélération des dépenses en biens durables.

"La forte hausse de la consommation augure bien pour la croissance du PIB au premier trimestre", estime Diego Iscaro, économiste chez IHS Economics. "La reprise devrait avoir accéléré, soutenue par les bas prix du pétrole."

Il ajoute néanmoins que l'impact du recul des prix du pétrole devrait s'estomper lors des prochains trimestres et le marché du travail rester difficile, ce qui pèsera sur la vigueur de la consommation des ménages.

Frederik Ducrozet, économiste chez Crédit agricole CIB, souligne lui aussi la hausse sur l'ensemble du trimestre et estime que "la consommation des ménages sera le principal moteur de la croissance cette année".   Suite...