Kazakhgate-Plainte pour mauvais traitements en garde à vue

vendredi 24 avril 2015 16h29
 

PARIS, 24 avril (Reuters) - Jean-François Etienne des Rosaies, chargé de mission à l'Elysée sous Nicolas Sarkozy, a porté plainte contre X pour de présumés "tortures et traitements inhumains" lors de sa garde à vue dans l'enquête sur des soupçons de commissions versées en marge de contrats avec le Kazakhstan, rapporte vendredi Le Monde.

Le parquet de Paris a confirmé à Reuters le dépôt de la plainte, sans donner davantage de détails.

D'après Le Monde, elle est "toujours à l'étude".

Jean-François Etienne des Rosaies, proche du président de l'UMP, a été victime d'un infarctus le 8 septembre 2014 après plusieurs malaises en garde à vue, écrit le quotidien.

Il ne s'en serait pas remis et "serait handicapé à vie par une pathologie cardiaque qui le place 'en sursis'".

Pour son avocat, Me Pierre Kopp, "on a voulu mettre une pression extrême sur (son) client pour lui extorquer des aveux mensongers."

"Une manoeuvre mise en échec par son courage", ajoute-t-il dans Le Monde.

L'ancien préfet a été mis en examen fin mars dans ce dossier, notamment pour corruption d'agent public étranger.

Selon Le Monde, il est soupçonné d'être intervenu auprès d'un sénateur libéral belge pour faire voter, en Belgique, une loi sur la transaction pénale ayant favorisé plusieurs hommes d'affaires proches du président kazakh.   Suite...