Chili-Vols annulés à cause de l'éruption du volcan Calbuco

jeudi 23 avril 2015 23h08
 

SANTIAGO, 23 avril (Reuters) - Le nuage de cendres projeté dans le ciel par le réveil du volcan Calbuco, dans le sud du Chili, obscurcissait jeudi une partie du ciel chilien et argentin, perturbant le trafic aérien.

Le volcan, dont la dernière grande éruption remontait à 1961, a craché un spectaculaire panache de fumée et de cendres dans un rayon d'une quinzaine de kilomètres près de la ville touristique de Puerto Varas, à un millier de km au sud de Santiago, la capitale chilienne.

Le vent a déjà transporté une partie des cendres sur la ville de Chillan, 600 km plus au nord, et le nuage pourrait atteindre la capitale en fin de journée jeudi, a estimé Arnoldo Zuniga, météorologiste.

La majeure partie des cendres se dirigeait toutefois vers l'Argentine voisine en survolant les Andes.

"Nous n'excluons pas que le nuage puisse atteindre Buenos Aires d'ici 48 à 72 heures", a dit Arnoldo Zuniga.

La compagnie LAN, filiale chilienne du groupe Latam Airlines , a annulé une vingtaine de vols intérieurs au départ ou à destination de la région du volcan. La compagnie régionale SKY Airline a elle aussi annulé des vols vers et au départ de la ville de Puerto Montt.

En Argentine, les aéroports de Bariloche et Neuquen ont été fermés et le trafic de plusieurs compagnies perturbé.

Le Calbuco a connu deux éruptions en 24 heures et s'est ensuite calmé mais il reste instable et une nouvelle éruption est possible, disent les experts.

Plus de 4.000 personnes ont été évacuées mercredi des environs immédiats du site. Les télévisions diffusent des images de villes déjà couvertes d'une mince couche de cendres.

Aucune victime n'est pour l'instant recensée officiellement; un alpiniste porté disparu alors qu'il se trouvait près du sommet a été retrouvé sain et sauf.

(Antonio de la Jara à Santiago et Sara Marsh à Buenos Aires, Marc Angrand pour le service français)