Shell va réduire ses emplois et ses fournisseurs en Norvège

jeudi 23 avril 2015 19h12
 

OSLO, 23 avril (Reuters) - Royal Dutch Shell a annoncé son intention de licencier 120 de ses 900 salariés en Norvège et de ramener le nombre de ses fournisseurs de 350 à 140, en raison de la faiblesse des prix pétroliers qui pousse le groupe à réduire ses coûts.

Le géant pétrolier anglo-néerlandais a précisé jeudi qu'une centaine de postes seront supprimés à son siège à Stavanger, sur la côte ouest, et le reste sur le site de Kristiansand (au Sud).

Les compagnies pétrolières en Norvège devraient réduire leurs investissements d'environ 15% cette année, selon la fédération du secteur. Les dépenses d'investissement pourraient reculer davantage en 2016 en raison du gel des projets de développement dans le secteur, les prix pétroliers ayant perdu près de la moitié de leur valeur depuis leur pic de juin.

"Les champs pétroliers norvégiens de Shell verront leur production baisser dans les années à venir", a dit le groupe anglo-néerlandais. "De plus, un certain nombre de grands projets sont achevés ou sur le point de l'être et il n'y a pas de nouveaux grands projets dans un avenir prévisible."

"La baisse des prix pétroliers a renforcé la nécessité d'opérer des changements", a ajouté la compagnie. (Balazs Koranyi, Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)