LEAD 2-VW-Piëch dément vouloir chasser Winterkorn avant l'AG

jeudi 23 avril 2015 18h03
 

* Piëch cherche le soutien des actionnaires familiaux - média

* La direction du conseil de surveillance a soutenu Winterkorn

* Les syndicats et le Land de Basse-Saxe confirment leur soutien (Actualisé avec démenti de Piëch et commentaire d'analyste)

par Andreas Cremer

BERLIN, 23 avril (Reuters) - Le puissant président du conseil de surveillance de Volkswagen, Ferdinand Piëch, a démenti jeudi préparer une deuxième tentative d'éviction du président du directoire, Martin Winterkorn, alors que les tensions entre les deux hommes ont déclenché une crise ouverte au sein du premier constructeur automobile européen.

La radio allemande NDR a rapporté jeudi que le président du conseil de surveillance souhaitait débarquer son ancien protégé, avec lequel il a pris publiquement ses distances, avant l'assemblée générale annuelle prévue le 5 mai.

Ferdinand Piëch ne s'estime pas lié par la décision prise le 17 avril par le comité de direction du conseil de surveillance de réaffirmer son soutien à Martin Winterkorn et il cherche donc désormais à obtenir le soutien des actionnaires familiaux dans le but de remplacer le président du directoire, a ajouté NDR sans citer de sources.

"Nous avons discuté la semaine dernière et nous nous sommes mis d'accord pour coopérer", a dit Ferdinand Piëch selon des propos rapportés par le quotidien Bild. "Je ne pousse pas à la démission de Martin Winterkorn."

Le bureau de Piëch à Salzbourg a refusé de commenter ces informations et VW a déclaré n'avoir rien à ajouter au communiqué du 17 avril qui exprimait un soutien total à Martin Winterkorn.   Suite...