April 23, 2015 / 9:04 AM / 2 years ago

BOURSE-Altran dopé par l'arrivée de Dominique Cerutti,Euronext en pâtit

4 MINUTES DE LECTURE

* Dominique Cerutti quittera Euronext le 15 juillet

* Deviendra PDG d'Altran le 29 juillet

* Altran gagne 3,7%, Euronext perd 2,3%

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS, 23 avril (Reuters) - L'action Altran profite jeudi matin à la Bourse de Paris de l'annonce de la nomination de Dominique Cerutti, actuel directeur général et président du directoire d'Euronext, au poste de PDG à partir du 29 juillet, ce qui pèse à l'inverse sur le titre de l'opérateur boursier.

A 10h51, le titre Altran gagne 3,7% à 9,71 euros. Au même instant, le SBF 120 abandonne 0,97%.

Euronext a annoncé mercredi le départ de Dominique Cerutti le 15 juillet, pour devenir PDG d'Altran.

En début d'année, la société de conseil en technologies avait annoncé le départ de son PDG Philippe Salle fin avril pour devenir PDG du groupe de restauration Elior.

"Nous estimons que c'est une grande nouvelle pour l'action", juge dans une note Exane BNP Paribas.

Et le broker de citer plusieurs capacités de Dominique Cerutti: "1) un leadership exceptionnel, comme l'a démontré son expérience chez IBM où il est rapidement devenu un bon modèle pour l'organisation mondiale, en devenant directeur général Europe; 2) des antécédents avérés de transformation et de croissance; 3) une expérience importante dans le management des grandes organisations de services".

Incertitude

Dominique Cerutti quitte Euronext après avoir géré l'introduction en Bourse de l'opérateur boursier en juin dernier, à un cours de 20 euros par action, qui en vaut le double actuellement (40,10 euros à la clôture mercredi).

Gilbert Dupont indique que le prochain PDG d'Altran sera chargé de la définition et de la mise en oeuvre du plan stratégique 2016-2020, qui devrait, selon la société de Bourse, être axé sur l'accélération de la croissance de l'activité.

Le chiffre d'affaires d'Altran a progressé de 7,6% à 1,756 milliard d'euros en 2014 à la faveur d'une accélération de son activité au quatrième trimestre, portée notamment par les pays du sud de l'Europe et la société vise une "croissance profitable" cette année.

Mercredi, Euronext a annoncé que son conseil de surveillance avait mandaté le comité de gouvernance et de nomination pour initier le processus de recherche du successeur de Dominique Cerutti, qui assurera "pleinement" ses fonctions lors des trois prochains mois de transition.

Joint par Reuters pour en savoir davantage sur la situation et si la société envisageait une promotion en interne ou un recrutement externe, une porte-parole de l'opérateur boursier a dit "pour le moment, il n'y a rien de décidé sur la succession".

L'action Euronext cède, elle, 2,32% à 39,17 euros.

"La période de transition vers un nouveau directeur général pourrait créer un peu d'incertitude", estime dans une note ING.

"Nous ne nous attendons pas à ce que le programme d'économies de coûts soit affecté. M. Cerutti était clairement favorable aux actionnaires. Nous espérons que cela restera le cas (...)", ajoute le broker.

L'entreprise est en pleine restructuration et a relevé fin février ses objectifs 2016 de marge et d'économies. Elle vise désormais 80 millions d'euros de gains de coûts en rythme annualisé et une marge d'Ebitda proche de 53% d'ici fin 2016, contre des objectifs initiaux de respectivement 60 millions d'euros et 45%. (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below