La Grèce ferait appel au Mécanisme européen de stabilité-presse

jeudi 23 avril 2015 10h24
 

ATHENES, 23 avril (Reuters) - Le gouvernement grec envisage de demander au Mécanisme européen de stabilité (MES), le fonds de sauvetage des Etats de la zone euro, d'acheter des emprunts grecs détenus par la Banque centrale européenne (BCE) pour rembourser des dettes arrivant à échéance cet été, rapporte jeudi le quotidien Kathimerini.

Privé d'accès aux marchés obligataires et bientôt à bout de ressources, la Grèce devra faire face à d'importantes échéances cet été: elle doit rembourser à la BCE 4,18 milliards d'euros en juillet puis 3,38 milliards en août.

"L'objectif du plan du gouvernement est de faire en sorte que le MES achète ces obligations et de négocier un accord pour les rembourser le moment venu, comme c'est le cas pour les crédits émanant du FESF (ndlr, le Fonds européen de stabilité financière)", écrit le journal sans citer de source.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès du ministère grec des Finances.

"Il n'est pas du tout certain que ce plan sera entériné par la zone euro et par le MES, mais il est défendu par la partie grecque afin de franchir l'obstacle de juillet et août", ajoute Kathimerini.

Athènes négocie avec ses partenaires européens, la BCE et le Fonds monétaire international un plan de réformes en contrepartie du versement d'une dernière tranche de 7,2 milliards d'euros prévue par le plan d'assistance financière.

Une nouvelle réunion des ministres des Finances de l'Eurogroupe aura lieu ce vendredi à Riga. (George Georgiopoulos; Henri-Pierre André pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)