France-Inquiétude à Marseille sur le sort de la SNCM

mercredi 22 avril 2015 15h41
 

par Jean-François Rosnoblet

MARSEILLE, 22 avril (Reuters) - Plusieurs dizaines de salariés de la SNCM étaient rassemblés mercredi devant le tribunal de commerce de Marseille, qui examinait à huis clos les offres de reprise pour la compagnie maritime placée fin novembre en redressement judiciaire.

Le tribunal devrait très probablement mettre en délibéré, au plus tard au 28 mai, une décision redoutée par les salariés qui n'excluent pas une liquidation de la compagnie assurant notamment la desserte entre la Corse et le continent.

"On vient chercher des réponses, savoir si la compagnie va vivre ou mourir", a dit un marin de l'entreprise. "Le plus insupportable, c'est l'attente et l'incertitude."

Le juge consulaire peut statuer sur une reprise des activités par l'un des trois repreneurs encore en lice, décréter une prolongation de la période d'observation ou prononcer la liquidation de l'entreprise.

Avant d'être entendus au tribunal, les candidats à la reprise de la SNCM ont présenté mardi leurs propositions aux syndicats qui les ont jugées "inacceptables en l'état".

Les offres de reprise prévoient un "plan social d'ampleur et ne permettent pas de garantir un avenir pérenne aux salariés qui seraient repris", a estimé la CFE-CGC.

"Aucune des offres n'est recevable. C'est pourtant l'avenir de la marine marchande française qui se joue", a souligné le délégué SNCM des marins, Frédéric Alpozzo.

  Suite...