LEAD 2-Au moins 4 prétendants pour reprendre HERE à Nokia-presse

jeudi 23 avril 2015 01h02
 

(Actualisé avec Nokia approchant Apple, Alibaba et Amazon.com)

FRANCFORT, 22 avril (Reuters) - La filiale de cartographie HERE de Nokia suscite l'intérêt d'au moins quatre acquéreurs potentiels, parmi lesquels l'américain Facebook et un consortium réunissant les constructeurs automobiles allemands BMW, Audi et Daimler, rapporte mercredi un magazine allemand.

Citant des sources proches du dossier, Manager Magazin écrit aussi que le service de voiturage avec chauffeur Uber consulte les comptes de HERE et que le fonds de capital-investissement Hellman & Friedman est également intéressé.

Nikia tente aussi d'éveiller l'intérêt d'Apple, Alibaba et Amazon.com, rappporte Bloomberg qui cite des sources proches du dossier et ajoute que Nokia veut tirer plus de trois milliards d'euros de la vente de la filiale.

Selon le magazine allemand, HERE est valorisé deux milliards d'euros au bilan de Nokia. Mais les analystes d'Inderes Equity Research l'estiment entre 4,4 et 6,9 milliards d'euros sur la base de la somme des parties.

Nokia, Facebook et Uber ont refusé de commenter l'article de Manager Magazin. BMW, Audi, Daimler et le fonds Hellman & Friedman n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour un commentaire.

Nokia a annoncé la semaine dernière un examen stratégique de son activité de cartographie après son offre sur l'équipementier des réseaux franco-américain Alcatel-Lucent .

HERE s'est développée sur la base des activités de l'américain Navteq, racheté 8,1 milliards de dollars en 2008, ce qui en faisait jusqu'à la semaine dernière la plus grosse acquisition de l'histoire du groupe finlandais.

Ce dernier considérait que l'intégration de services de cartographie dans ses téléphones était un moyen de différencier ceux-ci d'autres produits haut de gamme, comme ceux d'Apple , qui avait changé la donne sur le marché en 2007 en lançant l'iPhone.   Suite...