BHP repousse ses projets d'expansion dans le minerai de fer

mercredi 22 avril 2015 09h24
 

SYDNEY, 22 avril (Reuters) - BHP Billiton tempère quelque peu ses ambitions dans le minerai de fer, étant ainsi le premier groupe minier mondial à le faire dans un contexte de chute des prix sur un marché saturé.

Le troisième producteur mondial a dit mercredi qu'il repoussait un projet de terminal en Australie qui aurait permis d'augmenter la production de 20 millions de tonnes, la portant à 290 millions de tonnes annuelles d'ici la mi-2017.

Le cours du minerai de fer a chuté de 60% ces 12 derniers mois à la suite d'une hausse énorme de la production, que certains analystes et professionnels imputent à une surestimation des besoins chinois.

La World Steel Associations pense que la production de la Chine diminuera de 1% à 2% cette année.

La plupart des grands groupes miniers n'ont apparemment pas l'intention de surseoir à leurs projets expansionnistes pour faire remonter les cours et de fait les analystes ne pensent pas que l'exemple de BHP sera suivi.

Les menus ajustements de production effectués n'auront pas non plus, sans doute, d'impact notable sur les cours.

"Les tonnes dont on parle sont une goutte d'eau dans l'océan; si on veut une vraie stabilisation du prix du minerai de fer, il faut une accélération de la demande", a dit Joel Crane, analyste matières premières de Morgan Stanley.

BHP a revu en hausse son objectif de production de 2015 de 2%, à 250 millions de tonnes et a dit qu'il pouvait atteindre 270 millions de tonnes annuelles sans autre investissement.

(James Regan, Wilfrid Exbrayat pour le service français)