L'économie russe continuera de pâtir des sanctions en 2015- PM

mardi 21 avril 2015 12h15
 

MOSCOU, 21 avril (Reuters) - Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a déclaré mardi s'attendre à ce que l'économie russe continue de pâtir cette année des sanctions occidentales mises en oeuvre l'année dernière en raison du rôle de Moscou dans le conflit séparatiste ukrainien.

"Les pertes provoquées par les restrictions qui ont été mises en place sont importantes. Selon les évaluations de certains experts étrangers, la Russie a perdu au total 25 milliards d'euros, soit 1,5% de son PIB", a-t-il dit aux parlementaires russes.

Selon lui, l'économie russe s'est contractée de 2% au premier trimestre 2015 par rapport à la même période de 2014, mais la situation économique est en cours de stabilisation.

"Durant l'année en cours, les tendances négatives continuent d'affecter l'économie. De janvier à mars cette année, le PIB a reculé approximativement de 2%, le volume de la production industrielle de 0,4%, cela par rapport au premier trimestre 2014", a-t-il expliqué. (Daria Korsounskaïa et Elena Fabritchanïa; Eric Faye pour le service français)