** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 21 avril 2015 07h48
 

21 avril (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement mardi à l'orée d'une journée qui sera animée par l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne et par de multiples publications de résultats de sociétés des deux côtés de l'Atlantique.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre 0,2% à l'ouverture, le Dax à Francfort gagner 0,1% et le FTSE à Londres reculer de 0,1%.

La Bourse de Tokyo gagne un peu plus de 1% à moins d'une demie-heure de la clôture, portée par des espoirs de résultats solides qui profitent entre autres aux valeurs tournées vers l'exportation. La Bourse de Shanghaï est elle aussi dans le vert, la réduction des réserves obligatoires des banques annoncée dimanche continuant de rassurer les investisseurs.

Cette mesure de soutien à la deuxième économie mondiale et les espoirs placés dans les résultats, notamment ceux des grands noms de la high-tech, expliquent aussi la progression de Wall Street, qui a fini en hausse de près de 1%.

La séance à venir sera animée en Europe par les résultats de plusieurs poids lourds de la cote européenne, comme L'Oréal, Credit Suisse, AkzoNobel, SAP ou Publicis, puis américaine avec DuPont et Verizon.

La tendance qui se dessine pour les résultats européens semble pour l'instant soutenue par la faiblesse de l'euro et les prémices de reprise économique.

L'agenda des indicateurs est moins fourni puisqu'il n'inclut que l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne, attendu en légère hausse.

Sur le marché des changes, l'euro reste sous pression en raison des inquiétudes persistantes suscitées par la Grèce. Athènes a adopté lundi un décret obligeant les entreprises publiques à transférer leur trésorerie à la banque centrale.

Le pétrole est en léger repli autour de leur plus haut de l'année, autour de 56,30 dollars le baril pour le brut léger américain (WTI) et de 63,30 pour le Brent, dans l'attente des statistiques hebdomadaires des stocks américains, devenues l'un des facteurs déterminants d'évolution des cours.   Suite...